La sorcière Carafon

La sorcière Carafon - Éric Chatelain

Chapeau pointu, cape noire et nez crochu, la sorcière Carafon vole au-dessus de nos têtes sur son balai de bois. Pas de panique, les élèves de CP de l’école Pierre et Marie Curie ont déjà trouvé un moyen de l’amadouer ! Qu’ont-ils donc trouvé pour apaiser la sorcière ? Laissez-vous conter l’histoire de Carafon en suivant le parcours « La sorcière Carafon » organisé par les Malice’yeuses.

 

Toute une histoire !

Il y a quelques mois, les élèves ont rencontré Anne-Gaëlle Féjoz. L’auteure, comédienne et chanteuse leur fait découvrir le personnage de Carafon. Anne-Gaëlle les initie ensuite au conte de randonnée : il s’agit d’un conte présentant une chaîne de personnages, d’éléments ou d’événements se répétant jusqu’au dénouement final (source ici ). Les enfants sont ensuite impliqués dans l’écriture d’une partie du conte musical retraçant l’histoire de la sorcière Carafon. Les élèves vont ainsi prendre part à un spectacle en fin d’année, où le récit se mêle au théâtre et au chant. 

 

Des mélodies du fond du chœur

Après avoir co-créé et appris une chanson avec Anne-Gaëlle, les élèves s’entraînent  avec Valérie Page. Guidés par la musicienne, comédienne, chanteuse et formatrice vocale, ils commencent par échauffer leur voix. Ils travaillent leur diction, font quelques vocalises : ils sont prêts. Valérie sort son accordéon, et dans un même souffle, la petite chorale et l’instrument emplissent la salle de la mélodie qui raconte l’histoire de la sorcière Carafon. Le chant est accompagné de gestes inspirés de la langue des signes.

Les élèves se livrent ensuite à des jeux leur permettant d’appréhender l’art de la mise en scène. Les exercices de scène, comme les exercices vocaux, permettent aux élèves de pouvoir jouer des émotions et d’illustrer ainsi leur conte musical : les voilà devenus chanteurs et acteurs.

 

Créer, construire et performer !

Avec le parcours « La sorcière Carafon », les élèves suivent l’ensemble de la création d’un spectacle. En effet, en binôme avec une autre classe bisontine, ils sont sollicités durant la création du conte, l’invention du chant et la conception de la mise en scène. Ensuite, ils répètent durant plusieurs séances avant d’enfin, être sous les feux de la rampe et de présenter le spectacle à leurs familles.

Mais alors, comment ont-ils réussi à amadouer la sorcière Carafon ? Il va sans dire que ces jeunes artistes ont trouvé une solution : pour savoir laquelle,parents, rendez-vous à la représentation !

[ 📸 ] Découvrez ici l’atelier des élèves de l’école élémentaire Pierre et Marie Curie avec Valérie Page.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×